Quelques soins d’ostéopathie au cours de la première année de vie du bébé sont importants pour plusieurs raisons. Les bébés, malgré qu’ils sont « tout neufs », ont souvent plusieurs dysfonctions ostéopathiques, ou blocages, dus à l’accouchement, la position qu’ils avaient dans l’utérus ou les positions qu’ils ont pris fréquemment depuis leur naissance.

On recommande un premier rendez-vous vers 3 ou 4 semaines, sauf si vous éprouvez le besoin de consulter plus rapidement pour une raison précise. Observez bien si votre bébé est confortable autant avec la tête tournée à droite que tournée à gauche. S’il démontre une nette préférence pour un côté, consultez immédiatement.

Si le bébé présente un des problèmes suivants, l’ostéopathie peut aider grandement: reflux, coliques, inconforts, torticolis, plagiocéphalie, problèmes d’allaitement, problèmes de sommeil.

Si tout va bien, il est pertinent de consulter un ostéopathe quelques fois au cours de la première année de vie pour suivre le développement moteur du bébé. Les bébés peuvent avoir de la difficulté avec certaines étapes de leur développement moteur. Par exemple, il est inconfortable sur le ventre, a difficulté à s’appuyer sur ses bras, a une jambe qui traîne lors du 4 pattes, marche avec une jambe tournée vers l’extérieur ou l’intérieur, a les bras qui traînent dans le dos, etc. De plus, il est conseillé de faire un suivi ostéopathique lors des périodes où le bébé fait des chutes fréquentes lors de ses apprentissages moteurs.